13 Avril

Martin Margiela, Comme des Garçons, Helmut Lang, les nouvelles stars du vintage

 

Le 17 avril 2018, Vestiaire Collective, premier site de dépôt-vente en ligne de produits de luxe, et Byronesque, l’application dédiée à la recherche de pièces vintage rares, se sont associés autour d’un projet unique : une vente de 200 pièces d’archives d'exception, de Margiela à Vivienne Westwood en passant par Comme des Garçons. L'occasion de se pencher sur l'émergence d'un vintage d'un nouveau genre.

 

Par Léa Zetlaoui

Photo par Derek Ridgers, style par Tara St Hill.

Photo par Derek Ridgers, style par Tara St Hill.

Une impressionnante rétrospective au Metropolitan Museum of Arts célébrant Rei Kawakubo l'année dernière. Une série d'expositions consacrées à Martin Margiela à Anvers puis à Paris. La relance d'Helmut Lang par Andrew Rosen, PDG de Theory. Et enfin, une série télévisée dont le héros est Gianni Versace… les grands créateurs des années 90 sont aujourd’hui au centre de toutes les attentions. Des événements qui coïncident avec la naissance, ces derniers mois,  d'un nouveau marché qui honore ces créateurs emblématiques : le contemporary vintage.

 

 

Quand Demna Gvasalia présente la première collection Vetements en 2014, aussitôt, les accusations de plagiat fusent. Ancien du studio de Martin Margiela, le créateur géorgien se réapproprie certaines idées de son maître à penser. De la même façon, quand en 2017, Shayne Oliver présente sa collection pour Helmut Lang, il offre une réinterprétation des pièces les plus emblématiques du créateur autrichien. S'ils brouillent un peu plus les frontières entre entre inspiration et réappropriation, Demna et Shayne mettent surtout sous les feux de la rampe les années 90.

VERSACE, SAFETY PIN BAG : 1994

MAISON MARTIN MARGIELA, LEGGING BOOTS : 2003 Extremely rare runway piece from the 2003 collection

Le “vintage” (qui se distingue de la fripe par le fait qu'il désigne des vêtements de marque) émerge dans les années 90, à Paris, New York et Londres, avant de se démocratiser dans les années 2000 pour devenir un marché à part entière. L'actuel retour en force des nineties observé tant chez les grandes maisons que chez les jeunes labels, mais aussi la massification de la mode (fast fashion, profusion de labels, de défilés ou de tendances), de plus en plus pesante, donne envie de se replonger dans l'univers des créateurs cultes de cette décennie, que leurs idées et leur radicalité ont imposé comme des références absolues.

 

Succédant à l’extravagance des 80’s, les années 90 sont marquées par une mode minimaliste, grunge, non-genrée et conceptuelle. Chefs de file, le Belge Martin Margiela, les Japonais Rei Kawakubo et Yohji Yamamoto, l’Autrichien Helmut Lang, l’Allemande Jil Sander et aussi dans une certaine mesure, la créatrice punk anglaise Vivienne Westwood. Extrêmement respectueux de la tradition haute couture, ils utilisent leurs connaissances des codes de la mode pour mieux les détourner et imposer leurs idées. Subversive et protestataire, la mode de cette époque transmet des messages forts sur la société et est surtout considérée comme la dernière grande période de créativité, avant que l’industrie ne devienne commerciale dans les années 2000. Les pièces d’archives de cette période, souvent rares à trouver et extrêmement statutaires, ont ainsi donné lieu à un sous-genre et un marché à part entière : le contemporary vintage.

 

JEREMY SCOTT, LOGO BOMBER COAT : 2000 

JEAN PAUL GAULTIER, JPG BELTED TRENCH : 1998

Le 17 avril 2018, Vestiaire Collective, le site de dépôt-vente en ligne de vêtements et d'accessoires de luxe lancera sa nouvelle rubrique “Archives Series”, dédiée aux pièces vintage uniques. Et pour l’inauguration de cet espace digital, Marie Blanchet, responsable du Vintage chez Vestiaire Collective a confié la première sélection de 200 pièces à Gill Linton. Fondatrice de Byronesque – concept hybride entre l’application et le média, spécialisé dans la recherche et la vente de pièces d’archives rares –, Gill Linton travaille pour les grandes institutions, les particuliers et les collectioneurs et les aide à trouver des archives introuvables. "J'ai créé Byronesque car je ne voulais pas être habillée comme tout le monde, choisir mes vêtements aux mêmes endroits et porter de simples copies provenant de la fast fashion. Aujourd'hui, les clients viennent chez nous parce que nous sommes précis dans notre sélection et qu’ils nous font confiance pour dénicher la pièce qu'ils cherchent”, explique-t-elle.

 

Pour Vestiaire Collective, Gill Linton opère un véritable travail de curatrice propose une sélection pointue des labels les plus iconiques de la période s'étalant du milieu des années 80 au milieu des années 2000 : Versace, Margiela, Comme des Garçons, Jean Paul Gaultier… nous faisant redécouvrir, en prime, les premières pièces de Jeremy Scott qui célèbre les 20 ans de son label. “Les créateurs qui ont émergé dans les années 80 et 90 sont toujours pertinents aujourd’hui car ils étaient plus créatifs et libres et surtout leurs pièces sont extrêmement bien réalisées.” Une sélection à retrouver sur vestiairecollective.com le 17 avril.

NuméroNews